Prévention du mildiou par l’utilisation de Biowall de Sanuvox

Chaque année, les infestations de mildiou occasionnent des pertes considérables dans les rendements. Les producteurs de cannabis en serres sont les plus exposées à ces infections puisque les spores s’infiltrent à l’intérieur et infectent continuellement les bourgeons ce qui a pour effet de produire des retards de croissance, une qualité inégale, une diminution des terpènes, une dégradation du produit, des pertes etc. Le mildiou fait perdre des milliers de dollars annuellement à l’industrie en production jetée aux rebuts.

cannabis1

Sanuvox a reçu de nombreuses demandes de l’industrie du cannabis concerné par l’ampleur des infections au botrytis et au mildiou. Comme la règlementation réprime de plus en plus l’utilisation de pesticides, l’industrie se tourne vers des solutions vertes, non-toxiques, sans résidu et sans produits chimiques. L’équipe d’ingénieurs et chercheurs de Sanuvox savait où procurer une assistance, forts de 21 ans d’expérience dans la désinfection des surfaces et de la stérilisation des spores aéroportés. Il s’avère que la longueur d’onde produisant les UVC germicide est mortelle pour tous les micro-organismes y compris le mildiou et le botrytis. Cette technologie de désinfection des micro-organismes, est utilisée avec succès depuis plus de 100 ans dans le traitement des eaux et depuis plus de 40 ans dans le traitement de l’air et des surfaces.
À la lueur de nos recherches et expériences, nous avons constaté l’utilisation des UVC de plusieurs façons pour combattre le mildiou. Au début, Sanuvox a testé l’irradiation directe des feuilles de cannabis avec relativement peu de succès. Non seulement cette méthode impliquait beaucoup de temps de production, mais le mildiou réapparaissait dans les 12 heures suivantes, la raison étant que le mildiou visible est enraciné profondément dans le tissu de la plante et se régénère donc rapidement. La méthode suivante a plutôt utilisé de petits appareils portables à bas CFM (pieds cubes d’air à la minute) pour traiter l’air à tous les 2 jours. Là aussi les résultats furent décevants, le niveau de reproduction des spores supplantant le niveau d’élimination.
Notre équipe de chercheurs a finalement découvert que la meilleure méthode pour éliminer le mildiou en était une de prévention. Il valait mieux ne pas attendre que le mildiou apparaisse pour lui appliquer un traitement. Une méthode de prévention éprouvée consiste à éliminer les spores aéroportées par une dose massive d’UVC germicide appliquée continuellement par des passages multiples à chaque heure. Cette approche de réduire substantiellement la prolifération des spores de mildiou permet alors à la plante de se défendre naturellement.
Sanuvox a développé et enregistré un logiciel de dimensionnement permettant de calculer avec précision la dose UVC nécessaire, la performance et la taille des équipements basé sur les installations de production du client.
Il n’y a aucune place pour des décisions basées sur des procédés empiriques quand il s’agit du mildiou.

how-it-works

Pour un dimensionnement performant, nos ingénieurs requièrent les informations suivantes :

  1. Le tonnage du système HVAC
  2. Dimensions des conduits d’alimentation ou de retour pour l’installation des équipements
  3. Dimension de la pièce à traiter (pieds cubes)
  4. Niveaux de température et d’humidité maintenus dans la pièce
  5. Nombre de plants infectés par le botrytis ou par le mildiou
  6. L’évaluation MERV de la filtration utilisée et le cycle de remplacement

La conduite de retour ou d’alimentation constitue endroit idéal pour l’installation d’un Bio-Wall TM de Sanuvox. Semblable à un mur coupe-feu, cette section équipée d’un Bio-Wall TM de Sanuvox désinfecte l’air qui passe dans cette conduite. En procurant un haut taux de d’UV germicide ainsi qu’un long temps de contact, ce système permet une désinfection de l’ordre de 96% après 8-12 passes, le tout effectué à chaque heure dans la chambre de culture.
L’application de cette technologie par Organic Alternatives du Colorado s’est traduite par un succès. Leurs installations de 6000 pi carré comprenant 4 chambres de floraison étaient assaillies régulièrement par des infestations de mildiou. Une première installation de produits SANUVOX fut effectuée dans la salle de floraison « B », laquelle était la plus sujette à des épidémies de mildiou.
Les dimensions de la salle de floraison « B » étaient de 1200 pieds carrés avec des plafonds de 14 pieds. Équipées de trois unités des 5 tonnes, les quelques 6000 cfm traitaient tout l’air de cette pièce à toutes les 2.8 minutes, soit 21.4 fois par heure. Des températures autour de 75° F et une humidité contrôlée de 30% complétaient les informations de cette salle.

cannabis2

Dans la salle de floraison « B », chacune des unités de 5 tonnes est pourvue de conduites de retour de 14’’ x 32’’ et de filtres MERV 8 de 1’’, changés mensuellement. Basés sur les informations précédentes, Sanuvox a recommandé l’installation d’un Bio-Wall 24’’ dans chacune des conduites et pour chacune des unités de ventilation. Les calculs de Sanuvox prévoyaient ainsi une performance de désinfection du mildiou de 99.8% en moyenne après 8 passes. Si on combine les trois unités de ventilation (16,800 cfm), soit 21.4 changements d’air à l’heure, on obtient un taux de stérilisation de 99.9% par heure pour la salle de floraison « B ».
Compte tenu de contraintes d’espace, le système Bio-Wall TM fut installé dans la conduite de retour et ne fut pas utilisé dans les périodes nocturnes, donc en opération seulement 12 heures sur 24, chaque jour. En seulement 12 heures d’opération, voici les résultats obtenus après la première récolte :

Salle de floraison B – Avant et après l’installation de Bio-Wall TM, opérés 12 heures par jour

Avant UV Après UV
Nombre de plants (60 jours de production)200200
Plants infectés de mildiou356
Plants infectés de Botrytis101
Succès des test moisissures (CFU)NOYES
Produit rejeté (en livres)6 lbs.1.5 lbs.

Dernière actualisation (2017/11/18) : Le producteur confirme qu’aucun plant n’est infecté de mildiou ou de botrytis dans la salle de floraison « B » et ce pour chaque récolte.

Avantages additionnels :

  1. Réduction de 90% de l’utilisation des fongicides organiques : avant les Bio-Wall TM, la seule protection contre le Botrytis et le mildiou étaient les fongicides
  2. Réduction des coûts de main d’œuvre engendrés par la vaporisation
  3. Les huiles de terpènes sont plus denses
  4. Tous les test CFU pour moisissures de l’État du Colorado passés avec succès

 

Ce producteur est intégré verticalement et possède son propre dispensaire. Le prix de détail à l’époque de cette étude était de 300$ à 500$ l’once, soit de 4,8004 à 8,000$ la livre de cannabis de qualité. Avant les installations de Bio-Wall TM, le producteur jetait régulièrement près de 6 lb de produit par récolte dans la salle de floraison « B », le tout infecté de Botrytis ou de mildiou. Après la première production post UV, seulement 1.5 lb furent jetées. Si on utilise un prix moyen de 6,400$ par livre, on parle ici d’une économie de 28,800$ par récolte (4.5 lb x 6,400$). Considérant l’investissement de 3 Bio-Wall TM dans la salle « B », le coût du produit récupéré lors de la 1ere récolte donne retour sur investissement de 300%. Il est vrai que le marché fluctue, mais le ROI sur 2 ans est certainement très avantageux.

organic-alternatives-fort-collins-1

Start typing and press Enter to search